Centre de Physique du Globe de Dourbes

Rayonnement cosmique


Les rayons cosmiques sont des voyageurs interstellaires pas comme les autres : un flux de particules microscopiques - des noyaux atomiques - qui traversent l'univers presque à la vitesse de la lumière. Les particules de haute énergie proviennent de notre galaxie, la Voie lactée, et même de plus loin.
Leur origine fait toujours l'objet de recherches scientifiques, mais nous savons que les noyaux d'hydrogène constituent 90 % de leur composition. Le Soleil est la source la plus proche de rayons cosmiques. Le vent solaire est une source constante de rayons cosmiques de faible énergie, tandis que les éruptions solaires peuvent s'accompagner d'une éruption de matière solaire (éjection de masse coronale), c'est-à-dire d'une expulsion de particules d'une intensité et d'une énergie plus élevées. L'observation de l'intensité des rayons cosmiques au niveau du sol permet de prévoir efficacement les éruptions solaires géo-orientées potentiellement dangereuses. Les principaux objectifs du groupe sont les suivants

  • la surveillance et la prévision des tempêtes solaires énergétiques
  • les risques pour la santé liés aux émissions de particules solaires
  • les impacts sur le climat des rayons cosmiques de haute énergie et la modulation du cycle mener des recherches fondamentales sur solaire
  • applications environnementales (humidité du sol)
  • la recherche fondamentale et le développement d'instruments

Cookies enregistrés